Les femmes dans la recherche de toledo


Les femmes dans la recherche de toledo

Et il nous met en garde : «Lexistence est un facteur de risque. Les Génies! ils veulent réduire le risque. Ils réduisent lexistence. Les Génies disent : Nous avons libéré lhomme! Nous lavons affranchi du destin».
Il ny a pas dissue». Vies pøtentielles est un livre marqué par le deuil et qui entame la reconstruction dune identité problématique. «Hein? Abraham? Pourquoi sobstiner à transmettre?». Mais lauteur affirme à contrario : «Lécrivain nest pas seul.
Avec lui, il cherche à créer un espace européen des lettres en décentrant, en «dénationalisant» les scènes littéraires, en travaillant à partir dune hypothèse fiction posant «la traduction-comme-langue». Cest après le suicide de son frère aîné, le 1er mars 2005, quil comprend la nécessité ou.
Cest avec une grande maîtrise que Camille de Toledo décrit lémiettement psychique, la fracture interne, la déchirure, linquiétude, lhéritage qui part en tous sens et dont on ne peut collecter que des débris, linconfort, la perte, le rapport au pathologique, au fantastique.
Et dans ce mouvement, ne parvient-il pas éloigner pour un temps les nôtres? Camille de Toledo est un passeur. Dans ce texte, par petites touches où lhumour nest pas absent, lintime atteint à luniversel.
Lauteur nous pose une interrogation éthique sur le sens de lexistence. Ne sommes-nous pas condamnés comme Abraham à «attendre que quelque chose advienne»? Pierrette Epsztein.
Il cherche, lui aussi, à se recoller et simprégner de tout ce que les autres lui offrent». La tonalité du roman de Camille de Toledo se veut à la fois poétique et prophétique.
Toledo le ré-écrit sous le titre. LAdieu au XXe siècle. Le Hêtre et le Bouleau Les deux premiers volets de Strates parus aux éditions Verticales-Gallimard entre 2004 et 2007 sont également repris, et une version nouvelle, «originale paraît en Espagne sous le titre : En.
Camille est le prénom quil a choisi, le prénom de son arrière-grand-père, suicidé en 1939 ; il dit en avoir repris le «fantôme». Quant au prénom de son frère, Jérôme Saint Jérôme, le patron des traducteurs, cest lombre qui hante son engagement pour faire exister, au.
Les récits senchaînent et senchevêtrent pour former une tapisserie en expansion. On y rencontre, entre autres, un boucher avec une hache sur la tête, une femme qui recoud sa peau, une fille qui se regarde dans son appartement depuis le quai dune gare, une femme.
Certains portent un nom, dautres sont anonymes. Chaque fragment de vie est encadré par une exégèse qui, comme dans le Midrash, est un commentaire du texte initial que lauteur nomme «les archives mature à la recherche pour quito Escort girl berck de mon évitement».
Contournant, frôlant parfois lécriture autobiographique, Toledo déplace cette hantise celle née des trois morts de sa vie, de sa famille, la « trilogie du frère, de la mère et du père» pour en faire une des clefs de sa lecture dun temps européen hanté encore et.
Il se joue de la langue et de ses règles fixées. Dans une écriture du vacillement, Camille de Toledo met à nu «La folie ordinaire, le branle-bas désordonné de toutes choses, les sillons dune vie dhabitudes» en fracassant la langue, en brisant la syntaxe, en.
Il traduit ainsi la coupure, la fissure qui entaille le noyau de lêtre. Il produit une langue codée, étrange doù jaillit «un rire perché au sommet de nos ruines». A nous, lecteurs à creuser le sens de cette écriture à bout de souffle quil nous.


226
Sitemap