Mesdames, vous recherchez un partenaire à monterrey


Mesdames, vous recherchez un partenaire à monterrey

On a vu le Président américain annoncer officiellement qu'il demandait au Congrès d'augmenter en trois ans de 50, c'est-à-dire de 5 milliards de dollars, l'aide publique au développement. C'est quelque chose qui n'était pas concevable, qui était inimaginable, il y a encore un an ou.
Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs, Cette CONFERENCE de MONTERREY ne doit pas être considérée comme isolée et déconnectée des conférences passées ou à venir comme celle sur le développement durable à Johannesbourg.
Si nous sommes liés, nous devons adhérer à des principes qui soient pour l'essentiel identiques. Et c'est pourquoi je pense et je le répète, je l'ai dit depuis déjà un certain temps, mais maintenant cela prend plus d'actualité, que les grandes organisations internationales, et notamment.
Confirmation de la part des pays du nord qui ont levé le tabou sur le sujet de l'aide publique au développement. On a vu à Barcelone les Européens se fixer un objectif pour 2006 de 0,39.
Autrement dit, de trouver une expression réelle à ce que je m'étais permis d'inscrire au G7-G8 de Lyon en 1996, c'est-à-dire la mondialisation au bénéfice de tous. Alors, qu'est-ce que l'on peut tirer comme leçons de Monterrey?
Et qu'il y avait là une augmentation considérable due à une mondialisation qui, à cet égard, est très positive mais, générant des profits considérables, pourrait être humanisée et maîtrisée grâce à la perception d'une petite part de ces profits.
Et, d'autre part, il faut mieux associer les pays du Nord et les pays du sud. En l'état actuel des choses, les pays du nord, quand il y a une difficulté, un problème, une crise, prennent des responsabilités et les pays du sud, eh bien.
Ce qui est donc raisonnable. Un autre problème intéressant, c'est qu'on cherche naturellement d'autres moyens pour compléter l'aide publique au développement. Alors, il y en a un certain nombre. Les Américains ont fait des propositions hasardeuses sur le montant de dons de l'aide de l'AID.
Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs, L'Aide Publique au Développement demeure une source de financement essentielle pour réaliser les buts et objectifs du Programme d'Action des PMA. Aussi importe-t-il d'examiner avec attention ses aspects tant quantitatifs que qualitatifs et les moyens de la coordonner avec.
Le SOMMET DU MILLENAIRE a aussi adopté la pertinente recommandation tendant à accorder plus de ressources aux PMA pour les aider à sortir de la pauvreté et de la marginalisation. C'est dans ce cadre que la troisième.
Je voudrais également remercier le Gouvernement Mexicain pour l'accueil et les facilités offertes pour un bon déroulement de cette conférence. La délégation béninoise, par ma voix vous assure de son soutien et de son entière collaboration au cours des travaux.
Prévenir et résoudre les conflits qui souvent ne sont que l'expression à la fois de lutte autour de la pénurie de ressources et de faiblesse de capacités dans les PMA, c'est renforcer la sécurité au plan mondial.
La deuxième, après l'éthique, c'est la démocratie. Il est évident que nous avons là encore des grands progrès à faire et notamment en associant mieux les ONG, qui ne sont pas toutes parfaites, beaucoup s'en faut, mais qui, pour la majeure partie d'entre-elles, sont composée.


275
Sitemap